Adrien Vazzaz : "Continuer à venir nous supporter"

Peux-tu te présenter aux fans ?
Bonjour, je m’appelle Adrien Vazzaz, j’ai 19 ans. Je suis né à Briançon où j’ai commencé le hockey. Ensuite, j’ai joué dans le club des Castors d’Avignon jusqu’à mes 15 ans. J’ai également joué au sein du Club de Dijon pendant une saison dans les catégories U17 et U20. Enfin, j’ai rejoint l’Alsace par la suite ou j’ai évolué 2 saisons à l’Etoile Noire de Strasbourg ainsi qu’aux Scorpions de Mulhouse.

Pourquoi as-tu choisi le poste de gardien ?
On me pose souvent la question mais à vrai dire je ne sais pas vraiment. Ce poste a toujours plus ou moins été une évidence pour moi.

Comment vois-tu ce rôle, quelle est sa particularité ?
Je vois ce rôle comme un rôle particulier car on le dit souvent c’est un sport individuel dans un sport d’équipe. Il faut un mental d’acier car le gardien de but est un peu l’ultime rempart de l’équipe. C’est très important dans le hockey moderne.

JPEG - 192.1 ko

Quel style de joueur es-tu sur la glace et dans les vestiaires ?
Je suis un gardien de petite taille je suis plutôt vif et énergique. En tant que second, j’aime apporter beaucoup d’énergie et de motivation aux gars et des soutiens. Dans le vestiaire, je suis plutôt quelqu’un qui aime rigoler et je pense être une personne plutôt appréciée en général.

Tu as joué quelques matchs en Ligue Magnus, Peux-tu revenir sur cette expérience ?
J’ai joué une dizaine de match en ligue Magnus à l’âge de 17 ans. Ça a été pour moi une grande fierté mais aussi une super expérience. J’ai eu la chance de jouer avec des joueurs plus expérimentés et d’un très bon niveau. C’était en quelque sorte un rêve de petit garçon lorsque je jouais à Avignon car, à cette époque, cela était presque impossible. Ce fut une expérience très enrichissante au niveau personnel aussi. Cela m’a appris à me surpasser pour être au niveau car quand on est un jeune gardien ce n’est pas toujours évident.

Pourquoi as-tu choisi de venir à Dunkerque ?
J’ai choisi le club de Dunkerque car j’étais en manque de temps de jeu à Mulhouse. Je recherchais donc une équipe de D1 pour essayer d’avoir un peu de temps de jeu et puis pour préparer les années futures. J’ai donc échangé avec le coach et cela s’est fait très rapidement.

JPEG - 866.1 ko

As-tu des objectifs personnels et collectifs cette saison ?
Mes objectifs de cette saison sont de continuer à me développer sur la glace comme en dehors. Je vais tout mettre en œuvre pour devenir chaque jour un meilleur joueur et une meilleure personne. Pour ce qui est des objectifs collectifs, je vise les pays off bien entendu. Nous avons un super groupe plein de talent. Il y a une super aventure qui nous attend dans cette deuxième partie de saison. Je ferai de mon mieux pour aider l’équipe à atteindre ses objectifs pour performer.

Connaissais-tu l’atmosphère des soirs de match ?
Pour avoir joué contre Dunkerque un soir de coupe de France la saison dernière j’ai cru comprendre que les dunkerquois ne venaient pas simplement pour remplir la patinoire mais plutôt pour être le 7eme homme sur la glace. C’est donc très difficile de venir jouer ici car on a l’impression d’être sous pression en permanence. On sent une ferveur et une ambiance unique qui est déstabilisante pour l’adversaire mais qui nous pousse à gagner et donner le meilleur de nous-même. C’est vraiment plaisant et c’est pour cette sensation qu’on fait ce sport.

Un dernier mot pour les supporters ?
Continuer à venir nous supporter comme vous savez si bien le faire, pour nous aider à ramener la coupe à la maison. A très vite à Michel Raffoux.

facebookCommentaires
Commentaires