Interview de Matej Direr

Matej mesure 1,80 m pour 82 KG
Il est né le 19 / 09 / 92 à Martin (Slovaquie)

JPEG - 294.4 ko

Présentes-toi aux supporters :

Je suis Matej DIRER je viens de Slovaquie, de la ville de Martin dans laquelle j’ai évolué en élite Slovaque pendant toute ma carrière, ici à Dunkerque c’est ma première expérience hors de mon pays. Je suis donc heureux de découvrir un nouveau championnat.

Justement tu viens de nous dire tu as toujours évolué en Slovaquie pourquoi avoir décidé de venir en France ?

L’équipe dans laquelle j’ai évolué la saison dernière n’avait plus les moyens de continuer en élite, ils ont été relégué en Division 3 Slovaque, il n’y avait donc plus de hockey professionnel et je souhaitais encore évolué dans une ligue de haut niveau, c’est pourquoi mon agent m’a parlé de la France et de Dunkerque j’ai donc rejoint un nouveau pays et une nouvelle équipe.

Quel type de joueur es-tu ?

Je suis un joueur d’attaque, je pense avoir une bonne technique. J’apprécie les phases offensives des rencontres en distribuant des passes à mes coéquipiers ou en marquant des buts surtout en supériorité numérique.

Quel est ton plus beau souvenir dans ta jeune carrière ?

Je dirai une année en juniors avec mon club de Martin, on avait échoué en finale de la ligue slovaque, malgré la défaite ce fut une bonne expérience d’arriver à ce niveau avec le club de ma ville natale.

Tu peux revenir sur la défaite face à Tours qu’est-ce qui vous à manquer pour l’emporter ?

On a mal commencé le match et après on n’a pas pu les inquiéter, ils étaient meilleurs que nous sur cette rencontre, ils patinaient plus vite. Je ne sais pas se qui s’est passé mais nous étions pas dans une grande soirée et donc forcément on a mal joué.

Votre prochain match est face à Brest comment l’équipe aborde le match ?

Nous devons commencer fort, être plus décisifs sur les phases de supériorités numériques. Mais surtout être solide défensivement en évitant de se retrouver en infériorité car après l’adversaire prend le dessus physiquement. Si on veut gagner des matchs on se doit jouer à 5 contre 5.

Un dernier mot pour les fans :

Vous êtes géniaux, c’est super de voir autant de monde à chaque match, être derrière nous, nous pousser, j’apprécie, continuer comme ça, à samedi ...

facebookCommentaires
Commentaires